LAS PUTAS Y CLOWNS AL PODER !!! ON FOUT LE BORDEL RUE DU BON PASTEUR

Suite à l’annulation officiel de la fête des lumière et en l’absence supposée de badauds lumineux nous avons décidé d’annuler l’événement Red-Head district Bordel rue du bon pasteur.

Nous ne sommes pas en guerre
Nous refusons les logiques de guerres
Nous refusons les logiques de peur
Peuple de tous les pays unissons nous
Prenons le pouvoir les putes et les clowns avec nous.

En 1789, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen affirme le droit inaliénable à la sûreté, qui protège le citoyen de l’arbitraire de l’Etat, et l’immunise contre les arrestations ou les emprisonnement arbitraires. En 2015, la sécurité, son glissement sémantique, c’est précisément l’inverse. Et c’est inquiétant.

les putes au pouvoir

 RED HEAD DISTRICT !

La COP 21 est une farce,
Alors nous, on joue à la maison,
Agissons local pour un bordel global !

Nous sommes dirigés par des clowns,
Qu’ils s’en aillent tous, qu’ils n’en restent plus aucun,
Semons de l’amour et des légumes, plantons-là les gouvernants!

Changeons nos vies, pas le climat,
Notre ligne rouge, c’est quartier rouge !

C’EST LE BORDEL RUE DU BON PASTEUR


Le Red light District d’Amsterdam débarque à la X rousse pour la fête de la vierge !

RED-HEAD DISTRICT !

Le RED-HEAD DISTRICT est ouvert à tous les fous, à tous ceux qui veulent en découdre et s’amuser ! Venez jouer au bordel du Bon Pasteur ! En attendant la société sans argent, sans banquier, sans gouvernement et sans police, redonnons le centre ville aux filles et fils de joies, histoire qu’on rigole, parole, parole !

« LES PUTES AU POUVOIR ! (Leurs fils y sont déjà) »  » LAS PUTAS AL PODER  » ! (sus hijos ya están en el)

 

Ce slogan a été écrit sur les murs en Argentine lors de la crise financière de… 2001-2002.
Nous pouvons voir que l’insulte a parfois, comme les mots au milieu des ténèbres, un étrange pouvoir d’éclairement.
Nos ami(e)s les putes au pouvoir, voilà une bonne idée ! Etre prostitué(e) ne serait-il pas plus noble que d’être flic, caissière de supermarché, banquier, ou clown dans un Fast food !?

Enrayons la machine-travail, faisons dérailler le train-train quotidien. Les clowns sont désobéissants, ils questionnent toujours le pouvoir ! Imaginons une société « ouverte », festive et ludique.

En off de off de la Fête des lumières à Lyon, nous ouvrons 6 vitrines en RDC, à l’angle rue du Bon Pasteur/Esplanade de la Grande Côte.
Mise en lumière, guinguettes et lumignons aux fenêtres, vitrines ambiance Freaks, sexy, travestissement…, entre-sorts en appartements et caravane (tarot, voyance, massages, mini spectacles sexy freaks…) .

Le 5 décembre de 18h à 23h
Le 6 décembre de 17h à 21h

Pour plus d’infos et participer : comitepop.xrousse@riseup.net
Jardiniers Artivistes : https://lespendarts.wordpress.com/
La commune libre : http://comitépopulairexrousse.fr/

*Pute et insoumise

Nous sommes aussi responsables de la situation dans laquelle se trouvent certains pays et certains continents entiers. Nous avons participé à l’appauvrissement de certains et ne faisons rien pour lutter contre. Nous ne participons que très peu, par exemple, à l’éradication du sida en Afrique, ni contre la misère et la pauvreté, ni contre les guerres civiles, ni contre la corruption. Il est donc légitime que ces migrants, femmes et hommes, cherchent à venir dans nos pays riches. Même si le rêve se transforme en désillusion. Nos politiques migratoires poussent les femmes au travail domestique ou à la prostitution et les hommes au travail clandestin. Nous devons lutter activement pour que ces femmes accèdent à leurs droits fondamentaux pour pouvoir s’extirper de la violence et de l’exploitation que beaucoup subissent…

Le choix n’existe pour presque personne, ni pour les femmes de ménage, ni pour celles qui oeuvrent à l’usine, ni pour les caissières de supermarché. Le choix est relatif et restreint pour chacun et chacune d’entre nous. L’obligation économique nous pousse en fonction de nos aptitudes et nos compétences à choisir dans un éventail restreint de propositions professionnelles. Il faut tenter de faire comprendre qu’une solidarité de toutes les femmes avec les prostituées est nécessaire pour faire avancer les droits de l’ensemble des femmes, sans distinctions de « bonnes » ou de « mauvaises ». Plutôt que « ni pute, ni soumise », je choisis « pute et insoumise ». Claire Carthonnet

http://www.misscorail.com/Pages/prostitutiontemoignage.aspx

« Ce que je vous propose, c’est un monde dangereux, inconfortable et fou ! Un monde sans règles autres que celles que nous avons forgerons ! Un monde multiple, éclaté, bigarré, sans gouvernement parce que fait de maîtres ! Un monde de pionniers, de chercheurs, d’aventuriers ! Un monde d’inventeurs de nouvelles possibilités de jouir, de sentir et de voir qui n’aura pas peur d’essayer ou d’échouer ! Un monde ou il faudra apprendre à respirer dans le vide, où il faudra apprendre à poser une brique sur une brique et faire pousser des tomates… Un monde où le couple ne sera plus la forme ultime et intouchable du carrelage social. Où l’amour sortira de prison! Ne sera plus un bien, un droit ou un dû, juste une offre, un présent… »

Alain Damasio, La zone du dehors

Red Light District neon sign in Amsterdam, Netherlands.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s