LES PENDARTS, LE JARDIN DES PIRATES : UN LIEU PLACE SOUS HAUTE SURVEILLANCE LE FEUILLETON DE L’ANNEE .

Le progres Lyon 1er 1 janvier 2016

LES PENDARTS, LE JARDIN DES PIRATES : UN LIEU PLACE SOUS HAUTE SURVEILLANCE LE FEUILLETON DE L’ANNEE .

Les habitants ont suivi de près les péripéties des Pendarts, jardiniers pirates autoproclamés de la rue du bon Pasteur. Leur projet ? Réaliser un jardin collectif et autogéré sur les Pentes en occupant un terrain en friche inoccupé, propriété de la Ville de Lyon. Plus de 200 personnes ont découvert, dimanche 1er mars, la friche de 1700 m2 avant qu’elle ne soit évacuée par les policiers. Le jeu du chat et de la souris n’a alors fait que commencer entre les Pendarts et les forces de l’ordre, rythmé par des arrêtés d’expulsion pris par la Ville de Lyon pour des questions de sécurité. La mairie du 1er est venue à leur rescousse en lançant l’idée d’aller, au niveau réglementaire, vers une convention d’occupation temporaire de la friche. Lors d’une énième expulsion mi-avril, les Pendarts ont créé un comité populaire dans l’esprit du comité populaire de défense de la Croix-Rousse des années 70. Les jardiniers pirates n’ont pas fait une croix sur leur jardin. Une pétition de soutien dépassant les 3000 signatures a été remise à Gérard-Collomb, sénateur-maire de Lyon.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s