lettres

Pendarts lettre Elise

La lettre de Martin posée sur le grillage après la fermeture

A l’attention des engrillageurs de jardins publics,

Moi-même je n’aime pas le jardinage. Rien que l’idée d’attendre de longs mois pour qu’à force de soin et de patience qu’une graine que j’aurais plantée fasse sortir de terre une courgette à mon goût me lasse d’avance. Mais quand au pied de mon immeuble, une belle lettre bien faite m’invite à venir ouvrir un jardin partagé en bas de chez moi, j’y vais sans y penser. En une journée de travail, des centaines de bras ont transformé une friche en un terrain propre et accueillant. Je ne connaissais personne, personne ne connaissait personne et pourtant en deux mois, ensemble, nous avons fait de bien belles choses. Accessible à tous, le jardin pulse au rythme des milles idées qui font petit à petit de cet endroit un coin de paradis, comme dirait le poète. J’y ai vu travailler des vieux, des jeunes, des riches, des pauvres, des noirs, des blancs, des jaunes, des vertes et des pas mûres sans qu’il n’y eu jamais d’autres insultes que des sourires et l’envie de savoir si l’on est assez de douze pour s’occuper d’une rose. Et ici, comme celle d’un petit prince que l’on oublie trop, c’est notre rose, unique est belle, car si nous la protégeons du vent et de la soif, elle nous protégera de la tristesse et la bêtise.

Alors, quand vous êtes arrivés avec vos matraques en berne sur le drapeau de la république pour encager le travail de ses citoyens, permettez-moi de mettre en doute le respect de la dignité qui vous incombe en tant qu’élus du peuple de France. Un jardin pacifique, où le plus gros méfait tient dans la culture illégale de radis, nettoyé de ses occupants par les forces de police. Sans rire, messieurs, c’est indigne. Et de quel droit ? Le droit français ? La propriété privée ? Le besoin du terrain pour l’intérêt général ? Nous savons tous les deux qu’il n’en est rien et que la seule chose qui vous chiffonne, c’est que tout cela puisse se passer sans votre

accord. Mais nous n’avons pas envie de jouer. On vous laisse bien faire les pitres entre gens de pouvoir, alors agissez en hommes d’exemple, laissez-nous le faire aussi. Un simple grillage nous sépare de notre jardin et rien, absolument rien ne peut logiquement nous défendre de l’outrepasser. Cela dit, nous ne sommes pas chiens. Si vous en voulez un bout, c’est possible, il vous suffira de ramener vos bureaux, vos chaises à roulettes et toutes les choses que je ne

connais pas mais que doivent posséder les gens sérieux et respectables pour être pris au sérieux et respectés. Vous pourriez alors, bercés par le chant des oiseaux, faire tout plein de petits arrêtés comme ceux qui interdisent aux braves gens l’accès à leur jardin au vu d’un risque géotechnique concernant toute la croix rousse et des caves menaçantes où le vieux d’à côté me disait pas plus tard que la semaine dernière qu’ils y guinchaient toute la nuit dans le temps. Alors, on prendra un thé au crépuscule, et vous verrez qu’on finira par s’entendre.

Une petite fille, avec qui je construisais une jardinière l’autre jour, m’a demandé si elle pourrait revenir souvent. J’ai lui ai répondu que oui et je continuerai à répondre oui pour ne pas voir s’éteindre la curiosité devant la violence légale. Je ne choisis pas l’anonymat et la déresponsablité, vous en usez assez pour deux. Je m’appelle Martin, j’ai 22 ans et je voudrais vous témoigner au nom des belles choses, du vivre ensemble et du refus de la violence, l’expression de mon irrespect le plus profond.

gruemaison

La lettre de François

Mes très chers élus,
Tout d’abord je tiens à vous faire part de mon admiration profonde pour la réalisation de ce grand stade à Décines. En effet, par quelques tours de passe-passe bien placés (expulsion d’agriculteur, réorganisation du POS) et en dépit de l’opinion publique, vous avez réussi à faire un projet qui ne servira à rien et qui coûtera beaucoup d’argent au contribuable. Chapeau
Aujourd’hui, des citoyens, rendez vous compte des citoyens (pas des retraités, pas des SDF, pas des sportifs) non des CITOYENS, habitants d’un quartier, qui paient leurs impôts, certains ont même voté pour vous au dernières élections, enfin bref. Aujourd’hui des citoyens (quelle horreur) ont osé investir un terrain au 33 rue du bon Pasteur lyon 1er et savez vous pourquoi? pour planter des légumes, se rassembler, créer un coin de verdure! Sans blague, alors qu’on va avoir un grand stade à Décines, comme si ça ne suffisait pas. Mais là formidable tour de passe passe à nouveau: le terrain est déclaré zone à risque géo technique. Et là je vous rejoins totalement: un parking (ou un stade) serait beaucoup plus approprié. Figurez vous que j’y ai moi même planté des poireaux et j’ai pris une feuille de lierre sur la tête. Oh rien de grave j’ai juste du me recoiffer, mais une sacré frayeur quand même…
Plus sérieusement: avez vous conscience de ce qui est en train de se passer sur ce terrain: un quartier retrouve toute sa vitalité, toute une énergie qui fait le charme de notre bien aimée Croix Rousse. Ne pourriez vous pas en tant qu’élu applaudir une initiative citoyenne, l’accompagner. Plus de 300 personnes fréquentent cet endroit, plus de 2000 ont déjà apporté leur soutien via une pétition. Ne pourriez vous pas simplement écouter les citoyens et jouer pleinement votre rôle d’élu: c’est à dire les représenter dans leurs désirs. Vous vous inquietez aujourd’hui des défaites de la gauche et de la montée du front national. mais comment voulez vous que l’on vous accorde le moindre crédit si vous restez sourds à de telles initiatives.
En tant qu’habitant du quartier, je suis fier de réaliser ce projet mais je le serai encore plus si les représentant de ma cité venaient à s’y intéresser. Peut-être y trouverais je une raison de voter à nouveau.
je vous invite donc vivement à venir au jardin des pendarts (muni d’un casque anti chute de feuille si vraiment vous craignez)
citoyennement
F.Mallet

La lettre de Valentin
BENOZILLO Valentin
87 rue de la gare 69890 la tour de salvagny
(Commune du grand lyon)

Jean-Yves Secheresse
3e Adjoint au Maire de Lyon
Mairie de lyon

La tour de salvagny, le 13 avril 2025

Mr Secheresse,

permettez moi de me présenter, je suis citoyen français et par la même j’ai des droits et des devoirs. Il me semble, sauf erreur de ma part, que vous aussi. De plus j’ai pus lire (ici : http://www.lyon.fr/page/elus/secheresse-jean-yves.html) que vous êtes socialiste, radical. Il se trouve monsieur, que j’attache une importance considérable au débat si cher à notre république. En outre la violence, physique, moral, judiciaire ou politique est, je pense une expression de l’échec du débat. Au vus de vos penchant politique, je me permet de supposer que vous considérer vos concitoyens comme vos égaux.

Venons en à l’objet de cette lettre, j’ai été informé d’un arrêté municipal concernant la parcelle situé du 35 rue du bon pasteur au 9 montée lieutenant allouche dans le premier arrondissement. De toute évidence, il semblerait que l’occupation de ce terrain est illégal. Bien loin de moi l’idée de vous convaincre de l’inverse. Cependant il se trouve monsieur, que j’y suis allé en personne et je voudrais vous transmettre ce que j’y est vu. J’ai vu des gens qui ne se connaissaient pas s’entraider et construire un projet non pas pour leur intérêt mais pour le bien commun. J’ai vu des enfants de la ville découvrir la beauté de la nature. J’ai vu naître des initiatives qui pourrait, à défaut de changer le monde, changer la vie d’un quartier. J’ai vu la fraternité. Je suis citoyen français monsieur et je n’avais jamais vu la fraternité tel que l’on me l’avais définit à l’école.

Alors monsieur, je me permets de vous donner deux conseils, comme je le ferai à mon égal. Le premier ne croyez pas ce que je vous disais plus haut et allez voir par vous même, personne ne vous ferra du mal j’engage ma responsabilité sur ce point. Le second c’est de vous poser la question qui m’a été donnée en classe préparatoire: « Le l’égal est-il toujours juste ?».

Pour finir cette lettre je tiens à vous donner mon numéro personnel 06 xx xx xx xx qui je le souhaite vous serra utile.

Vous souhaitant le meilleur, un citoyen qui fait ça part.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s