Rentrée câlins au jardin

lundi 31 août 18:30
Les Pendarts Le Jardin Des Pirates
35 rue du Bon Pasteur, Lyon

progres20150902

c’est la rentrée, tout le monde a passé de belles vacances, un bon été.
Retrouvons nous devant le jardin pour manifester notre joie d’être ici : amenons nos câlins, nos cadenas , nos plantes à grimper au grillage, pour une rentrée toute en douceur
quelques précisions sur l’événement
18h30: retrouvailles devant le jardin, câlins embrassade à la free hugs.
– pot de rentrée devant le jardin (amenez votre boisson préférée)
– embellissement et fleurissage du grillage: amenez vos décorations, vos plantes à accorcher

https://www.facebook.com/events/515960695227875/

groupe

#L’An III des #Pendarts aura-t-il lieu?

« Les Pendarts, eux, prévoient à la rentrée une troisième réouverture du jardin – l’occasion de discuter de l’avenir de leur projet. La Mairie sera invitée, mais que les élus soient prévenus : dans « le jardin des pirates », sur l’ancienne terre des Canuts, la parole est au peuple. » Publié le 28 juillet 2015 par Elsa Ferreira sur MAKERY

arcenciel

400 m de guirlandes posées dans le quartier autour du jardin, 
ils nous en restent quelques-unes... 
       et puis on peut en recommander...  
et puis chacun peut faire la sienne, personnalisée avec du tissus récupéré...
 
       On peut continuer de la place Morel à l'Esplanade de la Grande Côte. 

Alors si vous avez des FENETRES DANS LA RUE DU BON PASTEUR 
       n'hésitez pas à faire signe par mail, message privé FB... 

Ensuite on peut descendre rue Neyret jusqu'à l'ENBA 
et au clocher de l'église du Bon Pasteur... 

Et on remonte Montée Allouche... 
       
....peut-être qu'on arrivera bientôt jusqu'à l'Hôtel de Ville... 
pour y poser nos fanions... 

si vous avez des fenêtres place de la Comédie ou place des Terreaux vous pouvez déjà vous manifester... 
on arrive bientôt... 

Sortez votre machine à coudre du placard prenez celle de votre maman ou de votre voisine et commencez à fabriquer des guirlandes...

IMG_0050

#L’Appel

#L’An III des #Pendarts aura-t-il lieu?

Lyon, Bon pasteur, 14 juillet 2015.

Chers #amis,

« Devant l’évidence de la catastrophe, il y a ceux qui s’indignent et ceux qui prennent acte, ceux qui dénoncent et ceux qui s’organisent. Nous sommes du coté de ceux qui s’organisent. » #L’appel

Merci à tous les témoignages de soutien: une pétition avec plus de 3500 signatures, le soutien de notre maire et des élus d’arrondissement, des groupes Lyon citoyen solidaire et Europe écologie les Vert, le soutien du conseil de quartier, le soutien des commerces, associations, maisons de retraites du quartier. Mais tout cela n’a pas suffit. Pour ceux qui auraient raté les étapes précédentes vous trouverez un rappel historique sur ce site.

2000 like sur notre page FB, 10000 vues par semaine, 3500 signataires.

Merci à tous nos amis, virtuels ou réels, tous ces je t’aime, tous ces messages d’amour de liberté et de haine. Il est temps de quitter votre écran.

« La République Française a fondé sa légitimité sur celle d’une révolution survenue il y a plus de deux siècles, et presque immédiatement trahie. Elle ne perdure qu’à condition de repousser jusqu’à la fin des temps le retour de celle-ci. » «Bye-bye Saint-Eloi», la réponse du groupe de Tarnac au parquet

On vous invitera prochainement à une reprise festive et colorée de la Croix-rousse. Venez chanter, crier, hurler, venez avec votre bignou, votre corps de chasse, votre fanfare.

Nous recherchons des musiciens, fanfares, fanfarons, clowns, artivistes… contactez nous.

Nous Défilerons en désordre!

Nous descendrons dans la rue, masqué(e)s, déguisé(e)s, travesti(e), les hommes en femmes, les femmes en hommes, en singe Bonobos, Homme/Femme des cavernes, sous vêtements chics ou pas, pied nus, talons aiguilles, bottes en caoutchouc, nu(e) sous votre kway transparent!

Regardez-vous dans la glace et faites vous rire genre « je vais pas descendre dans la rue comme ça ! » Et bien si c’est possible, on change tout et c’est maintenant!

Nous lançons donc un appel à la « dé »mobilisation générale, à la sortie du monde actuel.

Et que commence quelque chose de nouveau.

#NOUS AVONS COMMENCE » #L’appel

#L’An III des #Pendarts dépendra de vous !

Les #jardiniers #Pirates

Pour éviter d'affoler inutilement les forces de l'ordre, actuellement en stage de reconversion clownesque, nous communiquerons la date de réouverture ultérieurement... au plus tard mi-septembre... 
 
     
 
     Préparatifs:
 
     Etape N°1: 
 
     
 
     Afin de garder le lien entre nous et d'annoncer dans tout le quartier l'ouverture prochaine, nous vous proposons de relier nos différentes fenêtres et le jardin, entre la montée allouche et la rue du bon pasteur, par des guirlandes de fanions multicolores. 

Nous allons commander les guirlandes, nous avons une équipe pour  faire l'installation. (Vous pouvez aussi fabriquer votre guirlande de manière artisanale).

Si vous êtes prêt(e) à accrocher une guirlande à votre fenêtre, (1er ou deuxième étage minimum) contactez ici ou par message privé FB ou sur lespendarts@free.fr

Etape 2:

Venez accrocher vos cadenas d’amour sur le grillage du jardin jusqu’à ce que celui-ci s’écroule sous le poids des cadenas.

Que la fête commence !

IMG_0047 IMG_0044 IMG_0053 IMG_0046

La police n’était pas au RDV

La police n’était pas au RDV mais on ne va pas s’en plaindre,

Il y a longtemps que l’on sait que la police n’est jamais là quand on a besoin d’elle.

On n’ a pas besoin de la police pour s’amuser,

Le problème c’est de trouver comment recycler les fonctionnaires de police.

Notre seul espoir était d’en faire des clowns, mais il semble que même pour ça la police est incompétente.

Nous avons essayé d’obtenir des explications sur l’absence de police ce vendredi soir alors que comme à l’accoutumé aucun incident n’est à déplorer dans le quartier.

Il semblerait que:

1/ les costumes n’aient pas été livré à temps,

2/ La police n’es pas suffisamment formée … pour porter le nez rouge.

N’est pas clown qui veut!

Nous allons organiser un stage clown à destination de la police dans les prochains jour afin de relever un peu niveau…
policeune

IT’S TIME TO SEND THE CLOWNS ! #2

ir.ashx

A l’attention de Monsieur Gérard Collomb Sénateur Maire de Lyon

GéGé,

Nous ne sommes pas très contents

On avait dit un inscrit = un policier mobilisé.

5 policiers pour 42 inscrits le compte n’y est pas.

Vous nous prenez pour des clowns?

Et qu’est ce que c’est que cet accoutrement?

Nous avions demandé des policiers transformés en clown!

Certes l’uniforme a quelque chose de grotesque, mais quand même une petite customisation s’impose sinon nous allons nous y perdre.

Des voisins ont pris peur en croyant que vous nous aviez encore envoyé la police!

Tout ça n’est pas très bon pour votre image médiatique!

Et puis c’est quoi tout cet attirail pour arroser un jardin ?

Nous pensions que Ségolène allait vous tirer l’oreille au sommet sur le climat. On ne rentre pas dans un jardin avec des flingues. Donnez leur des arrosoirs ou à minima des pistolets à eau, mais pas ces vilains instruments de guerre désuets et inutiles. 

Comme nous sommes pacifistes, nous vous offrons une seconde chance pour vous rattraper. Mais faites un petit effort à la hauteur d’une métropole internationale. Montrez que vous avez du cran, envoyez les troupes, GIGN, GIPN, Police municipal et national, BAC, GOM, huissiers …

EN NOMBRE!

AVEC DES NEZ ROUGE SVP!

SINON …

ON OUVRE LE JARDIN.

Rappel pour ceux qui prennent l’affaire en cours

A Lyon 1er la police est désœuvrée, elle s’ennuie. Nous en avons eu confirmation ce lundi 6 juillet.

La vie ici est tellement agréable que nous ne ressentons plus le besoin d’entretenir la police.

Nous avons donc proposé au Maire de Lyon de transformer le commissariat de police en centre culturel de quartier et de remplacer les policiers par des clowns. Nous envisageons de détourner le budget affecté à la police vers des activités plus ludiques.

A ceux qui nous prennent pour des Utopistes nous répondons: L’Utopie c’est possible! Anatanas Mockus maire de Bogota a réussi à le faire, pourquoi pas à Lyon? http://citizenmetz.com/2014/10/03/is-it-time-to-send-in-the-clowns/

IT’S TIME TO SEND THE CLOWNS ! #2

Dans l’attente de détourner vos impôts vers le Clownistan, nous vous proposons d’occuper la police en les invitant à venir arroser les tomates du jardin des Pendarts.

Cet évènement à donc pour but de sauver la police qui s’ennuie!

La règle est simple:

(Chaque inscription à cet évènement = un policier mobilisé)

Une manière de commencer à détourner vos impôts vous mêmes.

Vous pouvez passer devant le jardin le jour J à l’heure indiquée pour vous assurer que la police s’occupe bien du jardin.

VENEZ AVEC DES ARROSOIRS POUR AIDER LA POLICE! 

vendredi 10 juillet à  18:30  https://www.facebook.com/events/867138246713835/

nez-de-clown-pour-un-policier-islandais

IT’S TIME TO SEND THE CLOWNS !

Il semblerait qu’à Lyon 1er la police est désœuvrée et qu’elle s’ennuie. C’est vrai, la vie y est tellement agréable qu’il n’y a plus besoin de police.


Nous proposons donc de transformer le commissariat de police en centre culturel de quartier et de remplacer les policiers par des clowns, ainsi nous détournons le budget affecté à la police vers des activités plus ludique.


A ceux qui nous prennent pour des Utopistes nous répondront: L’Utopie c’est possible! Anatanas Mockus maire de Bogota a réussi à le faire, pourquoi pas à Lyon? http://citizenmetz.com/2014/10/03/is-it-time-to-send-in-the-clowns/


IT’S TIME TO SEND THE CLOWNS !

Dans l’attente de détourner vos impôts vers le clownistan, nous proposons d’occuper la police en les invitant à venir arroser les tomates du jardin.

Nous avons donc créé cet évènement en vue d’occuper la police, inutile de vous inscrire, ou plutôt si inscrivez vous! (Chaque inscription = un policier mobilisé) une manière de commencer à détourner vos impôts vous même.

MAIS NE VENEZ PAS !
La police sera là pour s’occuper du jardin.
OU PLUTOT SI VENEZ !
Vous assurez que la police et les huissiers s’occupent bien du jardin.

Lundi 6 juillet 18h30 35 rue du Bon pasteur  : https://www.facebook.com/events/576278779141657/

clownpolice

Lettre à Ségolène Royal

Lettre à Ségolène Royal

À l’attention de : Madame La Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie

« Reconnaissons aux jardins partagés, quand ils sont sauvages d’autant plus, une forme d’appropriation ou de (ré)appropriation de la nature. » Benoît Hartmann, porte-parole de France Nature Environnement, sur France inter service publique : Ecologie pourquoi tant d’indifférence? http://www.franceinter.fr/emission-service-public-ecologie-pourquoi-tant-d-indifference
Madame la Ministre,

Nous souhaiterions porter à votre connaissance cette initiative citoyenne dans le 1er arrondissement de Lyon, initiative en veille du fait d’un refus de dialogue de la part de la mairie centrale de Lyon : Le jardin des Pendarts

Rappel des faits :

Le 28 février 2015 nous avons ouvert, sans autorisation, en plein centre ville, au 35 rue du bon pasteur à Lyon un jardin autogéré sur un terrain abandonné depuis plus de 25 ans. Notre idée, créer un lieux d’échange et de partage, un lieu de réflexion pour commencer à penser le monde autrement. Nous avons fait les choses proprement (analyse de sol, installation d’un portail) et avec panache (mise en scène et discours d’ouverture). Nous ne nous revendiquons d’aucun groupe ou parti. Nous voulons simplement participer à la vie de notre quartier, façonner celui-ci, agir au présent pour penser demain.

Avec 300 participants dès le 1er jour, nous pensions innocemment que notre action serait reconnue comme légitime. Pourtant la ville de Lyon nous a envoyé les huissiers deux jours après ce premier événement public. Alors, avec nos voisins de l’association Ruche de X-Rousse, occupants sans droit ni titre d’une maison situé au 33 bis de la rue du bon pasteur, nous avons lancé une pétition, comptant plus de 3500 signatures, remise à M. Gérard Collomb sénateur maire de Lyon, le 24 avril en vue d’obtenir une convention d’occupation temporaire pour le terrain et le bâtiment. Une demande de régularisation d’occupation à été adressée au Maire de Lyon, avec le soutien de la maire et des élus du 1er arrondissement, de la LCS Lyon Citoyen solidaire et d’EELV (europe écologie les verts), avec le soutien des commerçants, associations, et maison de retraites du quartier, mais tout cela n’a pas suffi.

« Ce mardi (2 juin 2015) matin, dès 8 heures, une trentaine de CRS ont bloqué la rue Bon Pasteur, dans le premier arrondissement lyonnais. Marteau-piqueur, pelleteuse sont entrés en action pour condamner les lieux. Attentat, travaux d’urgence ? Non, expulsion des occupants de la Ruche de Croix-Rousse au n° 33 et des Pendarts les jardiniers pirates des n° 33bis et 35 de la rue. » Conféré Le progrès 3 juin 2015.

Les arguments que l’on nous oppose ne tiennent pas :

1/ Sur la question de la sécurité:

Suite à l’occupation des Pendarts, la Ville de Lyon a interdit l’accès au terrain par un arrêté municipal faisant référence à un autre arrêté réglementant les zones exposées aux risques de mouvement de terrains sur Lyon.

« Un ingénieur géologue travaillant au sein d’une société lyonnaise de soutènements et fondations, a été confronté de nombreuses fois à la problématique dans l’exercice de sa profession. Sous couvert d’anonymat, il explique : “Il y a une possibilité d’effondrement avéré, et la Ville de Lyon a pris ce risque au sérieux. La commission des balmes est un collège d’experts très sérieux, qui se prononce pour parer l’éventualité du risque sur les nouvelles constructions. Un effondrement peut arriver n’importe où, dans n’importe quel jardin alors qu’un habitant passe sa tondeuse.” Pour cet ingénieur, il n’y a donc pas plus de risque d’effondrement au jardin des Pendarts qu’ailleurs sur les Pentes de la Croix-Rousse. » (source : http://www.rue89lyon.fr/2015/05/01/la-ville-de-lyon-part-labordage-du-jardin-pirate-des-pentes-de-la-croix-rousse)

2/ sur la question du squat

Nous ne nous considérons pas comme squatteurs mais comme des citoyens qui se réapproprient des lieux appartenant à l’état inoccupés depuis plusieurs années. Pour rappel, la Croix Rousse est située en plein centre ville et les espaces verts peux nombreux. Quant à la maison, elle est tout à fait habitable et pourrait donc accueillir des initiatives de quartier (atelier chorale, yoga, dessin…) pour des personnes à très faibles revenus. D’autre part, en quoi le fait de régulariser un squat a posteriori, ne serait-il pas tolérable? « Le squat participe à la construction d’un modèle d’économie alternative. À partir du XVIIe siècle, le terme squat apparaît pour désigner les occupations illicites de terres par des paysans anglais, les Diggers. De l’abbé Pierre à l’Organisation communiste libertaire (OCL) en passant par le comité des mal- logés puis Droit au logement (DAL), nombreux sont ceux qui définissent le fait de squatter comme l’expression d’un mouvement social revendiquant le droit à une vie digne. » https://fr.wikipedia.org/wiki/Squat_(lieu)

Durant les 4 mois d’ouverture au public, le jardin a été un lieu de rencontre, d’échange et de partage entre les gens du quartier. Mais aussi un lieu d’activité pour des personnes en situation d’isolement, un lieu pour récupérer quelques légumes pour des personnes n’ayant plus de moyens financiers. D’autre part, nous avons réhabilité et nettoyé un terrain abandonné, qui était souvent squatté par une population peu intéressée par les questions d’écologie et de citoyenneté.

C’est pourquoi, forts de nos soutiens sur le quartier, nous sollicitons vos services pour poursuivre cette initiative qui ne coûte pas un sou à la municipalité de Lyon et apporte beaucoup en bonheur de vivre dans le 1er arrondissement de Lyon.

Un soutien et une action de votre part pourrait débloquer cette situation et nous permettre de continuer cette magnifique initiative citoyenne.

Nous restons à votre disposition pour tout complément d’information et vous prions d’agréer l’expression de nos sentiments les plus sincères.

Les Pendarts Jardiniers Pirates Artivistes Extravagants.
contact mail: lespendarts@free.fr

Lettre à imprimer (format PDF)

Cet été, aux Pendarts, on jardine !

2e édition des lundi apéros-jardinage aux Pendarts.
On joue à la courte échelle, et à saute-haie, on désherbe, replante, arrose, entretient notre beau jardin sauvage, hop hop hop tralala.
RDV 18h30 pétantes sur l’esplanade montée de la grande côte ce lundi 28 juin 2015

Message à tous les récalcitrants, les voisins délateurs, les RG et policiers de tous types : inutile de faire déplacer les troupes, on va juste enjamber le grillage.
L’ouverture ce sera pour plus tard !

Si toutefois, vous n’aviez toujours pas compris que votre venue crée plus d’insécurité que notre pied-de-nez jardinier, et que vous nous rendez visite, merci de prévoir brouettes, pelles et râteaux, pour nous aider…. en toute fraternité !fleurfusil

Laissez-nous dessiner notre quartier.

A l’attention de Nicole Gay, Alain Giordano, Dounia Besson, Jean-Yves Sécheresse et Gérard Collomb.

Copie à Nathalie Perrin-Gilbert.

laisseznousdessinersignatures

Madame, Monsieur,

Laissez-nous dessiner notre quartier.

Vous manifestez aujourd’hui l’intention de nous rencontrer après avoir expulsé et fait grillager à grands frais notre petit jardin de quartier. Contrairement à ce que pourrait laisser croire le déploiement de force mobilisée à notre encontre, nous ne sommes pas une association de malfaiteurs, c’est pourquoi nous acceptons cette démarche de dialogue que nous avons toujours appelée de nos vœux.

Ainsi, nous vous sollicitons dès à présent en vue d’organiser une rencontre dans les plus brefs délais.

Nos requêtes sont les suivantes :

– Un accès restreint au jardin dès maintenant pour entretenir le potager

Il serait dommage de briser l’élan qu’a fait naître ce jardin. En effet, le jardin est actuellement grillagé et les plantations vont périr si nous ne pouvons pas en assurer le suivi sauf à devoir enjamber le grillage ou à rouvrir celui-ci par nos propres moyens.

Aussi nous souhaitons accéder au jardin, en attendant sa réouverture, le temps que vos services réalisent une véritable étude des risques encourus. Ce maintien en « veille » du jardin nous permettra d’éviter toutes dégradations potentielles et d’assurer les conditions de sécurité que vous mettez en exergue.

Pour rappel : Les classes de CP de Mme Flore Thévenet et de CM2 de Mme Sophie Levain de l’école Victor Hugo avaient des sorties programmées les 15 et 18 juin pour l’observation des abeilles dans le cadre du projet européen Urbanbees. Initialement prévues sur le site du Bon Pasteur, les visites ont été déplacées au Parc de la Tête d’or lorsque l’animatrice a découvert lundi 15 juin, avec le groupe d’enfants, que la serrure avait été changée.

– La préservation de la maison située au 33 bis de la rue du Bon Pasteur

Bien plus qu’un simple jardin partagé, nous ambitionnons de faire de ce terrain un lieu d’expérimentation sociale, économique et artistique.

Pour mener à bien ce projet associatif de quartier en prise avec les problématiques actuelles, nous souhaitons préserver la maison située au 33 bis de la rue du bon pasteur. Celle-ci est saine, elle dispose de grandes pièces et de terrasses, elle est idéale pour accueillir un projet de maison de quartier rattachée au jardin. C’est pourquoi nous nous opposons fermement à toute démolition de ce bâti, symbole des luttes présentes et passées, personnage central de la BD lyonnaise les « Sales Mioches » (humour et comédie, sur fond de critique sociale) sans qu’une concertation soit menée avec les habitants du quartier.

Il s’agit avant tout de construire dans notre quartier un projet participatif authentique qui permette à chacun de garder confiance et qui donne un vrai sens au mot démocratie. Nous souhaitons simplement être accompagnés dans cette démarche humaine.

Dans l’attente d’une rencontre que nous souhaitons rapide, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, nos salutations amicales.